vendredi 24 avril 2015

Hetfield inspiré par Chris Isaak

A l’époque du Black Album de Metallica, James Hetfield ne savait pas comment interpréter les ballades.
Hetfield inspiré par Chris Isaak  - Tous droits réservés ©
Il s’était alors adressé au producteur Bob Rock, apportant avec lui un disque de Chris Isaak. Lui faisant écouter, il lui avait alors demandé "Bob, je ne sais vraiment pas comment chanter sur les morceaux The Unforgiven et Nothing Else Matters. Jusqu’ici, j’ai plutôt "crié" que chanté. Ecoute ça ! Comment fait-on pour chanter comme ça ?"

Et c’est le chant de Chris Isaak qui avait alors guidé, inspiré et influencé la manière dont Hetfield avait interprété ces deux gigantesques tubes du groupe.

C’est précisément le morceau Wicked Game qui avait suscité son intérêt, de par son intensité émotionnelle qu’il voulait ajouter à ses propres performances vocales.

Bob Rock lui avait alors répondu qu’il n’y a pas de secret et que la prise de son doit être parfaite, pour ne pas avoir à être doublée en post-production, une véritable performance sincère et authentique.

“Et nous avons travaillé sans relâche. James devenait meilleur chaque jour et surtout de plus en plus à l’aise. C’est devenu un grand chanteur."

Rappelons que le Black Album de Metallica, sorti en 1991, reste leur album qui s’est le mieux vendu.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire